header
ACCUEIL
KIRCHGEMEINDE BIELPAROISSE GÉNÉRALEPORTRAITDEVENIR MEMBRERECHERCHE
Refbejuso

Synode d’automne de l’EERS

8.11.2022 eers/refbejuso - «Nous n’avons pas besoin d’expliquer au monde pourquoi l’Eglise est nécessaire, mais nous devons témoigner où et comment elle nourrit notre foi, nous abrite en sa communauté, comment nous nous battons avec elle parce qu’elle nous est importante.» C’est en ces termes qu’au premier jour du Synode d’automne, la présidente de l’EERS, Rita Famos, s’est adressée aux membres du Synode.

Elle a ensuite constaté que les prévisions faites actuellement pour les institutions ecclésiales n’étaient pas bonnes et que l’EERS a par exemple pris connaissance avec beaucoup d’inquiétude des chiffres récemment publiés de l’Eglise genevoise. La présidente a toutefois souligné que l’Eglise ne gagnait rien à se reprocher constamment sa perte d’influence et à se convaincre qu’elle ne comptait plus. Rita Famos: «Nous devons vivre la mission que le Christ nous a confiée. Avec l’aide de Dieu, nous parviendrons à transformer le renoncement en liberté, la pénurie en communauté, la peur en une prière et finalement l’hiver en chaleur intérieure.  Et alors personne ne nous demandera: pourquoi l’Eglise?»

Le Synode d’automne a par ailleurs installé de nouveaux membres du Synode et a accueilli des invités internationaux: Najla Kassab, présidente de la Communion mondiale d’Eglises réformées CMER, Alessandra Trotta, modératrice de l’Eglise évangélique vaudoise et Rebecca Mutumosi Mfutila, lauréate du Prix international Sylvia Michel de cette année.

Communiqué de presse EERS
Eglise évangélique réformée de Suisse, EERS

Vision Église 21