header
ACCUEIL
KIRCHGEMEINDE BIELPAROISSE GÉNÉRALEPORTRAITDEVENIR MEMBRERECHERCHE
Refbejuso

50'000 francs pour les réfugiés de la guerre

Réunis en assemblée le 7 mai dernier, les délégués de l’Eglise réformée du canton du Jura ont accepté de reverser une partie de leur excédent à des projets qui soutiennent des personnes victimes de conflits.

Avec un excédent de plus de 200'000 francs sur un budget global de 1'549’2111 francs, l’Eglise réformée jurassienne pouvait se permettre d’être généreuse. Elle a choisi de reverser 40'000 francs à l’Entraide protestante Suisse active dans de nombreux pays en crise et 10'000 francs à Caritas Jura pour soutenir son programme d’intégration des réfugiés ukrainiens dans le canton. Ce geste de solidarité est certes tourné vers les victimes de la guerre en Ukraine, mais se veut également de ne pas oublier toutes les personnes qui souffrent de conflits à travers le monde. 

Réserve avisée

Le reste de l’excédent de quelques 150'000 francs sera attribué pour moitié à la réserve spéciale et au fonds de rénovation des bâtiments. Bien que le Conseil de l’Eglise ait suggéré d’allouer la totalité de la somme à la réserve spéciale pour palier à d’éventuels manques dans le futur, l’assemblée a souhaité faire des réserves pour des projets de rénovations. Le président de l’assemblée Denis Meyer a toutefois souligné que même s’il était devenu usuel d’attribuer une partie de l’excédent au fonds de rénovation, celui dépendait avant tout des contributions des paroisses. 

Alors qu’un déficit de plus de 170'000 francs était prévu pour 2021, le résultat positif de plus de 200'000 francs s’explique notamment par une projection à la baisse des contributions des impôts des personnes morales définie par le canton, qui s’est montré prudent face aux effets collatéraux de la pandémie sur les rentrées fiscales. Estimés à 370'000 francs, les rentrées ont atteint quelques 550'000 francs. Des vacances de postes pastoraux prolongées, principalement à Porrentruy, ont aussi eu une incidence directe sur les comptes pour quelques 220'000 francs. 

Nouveaux ministres à Porrentruy

L’assemblée s’est également réjouie d’apprendre qu’une nouvelle pasteure et un nouveau pasteur allaient tout prochainement entrer en fonction à Porrentruy. Elus par l’assemblée de la paroisse le 12 mai dernier, Florence Hostettler et Mathieu Mérillat terminent actuellement leur formation dans l’Eglise jurassienne, dans la paroisse de Delémont pour la première et dans celle des Franches-Montagnes pour le deuxième. Ils se réjouissent de pouvoir contribuer à donner un nouvel élan à la paroisse de Porrentruy qui n’avait pas de ministre attitré depuis plus d’un an. Ils seront consacrés lors du culte du prochain Synode d’arrondissement qui se déroulera le samedi 11 juin prochain à Moutier.

L’assemblée en bref

Le président du Conseil de l’Eglise Pierre Ackermann a également présenté son rapport sur l’année 2021. De nombreuse activités ont dues être annulées ou reportées en raison de la pandémie. Les professionnels ont fait preuve de créativité pour maintenir la vie paroissiale. Cette situation a mis en lumière l’importance de se rencontrer et de partager.  Concernant la question de la paroisse de Moutier, qui changera de canton dans les prochaines années, il s’est dit satisfait que les discussions soient sereines avec comme priorité la prise en compte de l’opinion des paroissiens. Pour le secteur alémanique, les réflexions se poursuivent afin d’envisager l’avenir. 

Pierre Zingg a été élu au Conseil de l’Eglise en remplacement de Jürg Furrer qui reprendra la présidence de l’assemblée. Jean-Louis Walther et Hans-Peter Mathys représenteront l’Eglise jurassienne au Synode des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure. 

L’action cantonale de L’Eglise réformée jurassienne sera attribué à Pro Infirmis pour soutenir la formation des personnes en situation de handicap. Un coup de pouce de 10'000 francs sera versé à l’organisme afin de pallier son déficit dans le secteur, aider à l’intégration et au non-isolement.

Nicolas Meyer/Réformés

Vision Église 21