header
ACCUEIL
KIRCHGEMEINDE BIELPAROISSE GÉNÉRALEPORTRAITDEVENIR MEMBRERECHERCHE
RefBEJUSO

Aide aux paroisses (état 26 juin)

26.6.2021 refbejuso - Cette semaine, le Conseil fédéral a décidé des assouplissements étendus. De nombreuses questions touchant les Eglises ont dû faire l’objet de clarifications. La nouvelle situation se résume ainsi: les cultes ne constituent plus une catégorie particulière dans l’ordonnance Covid-19. Les chœurs sont dorénavant à nouveau autorisés à se produire dans des espaces clos. Les autorités ont (également) classé les cultes dans le «domaine vert» qui revêt une importance systémique. Il n'est donc pas autorisé de faire dépendre l’accès au culte d’un certificat Covid-19.

  • Les cultes ne constituent plus une catégorie particulière dans l’ordonnance Covid-19, mais sont traités comme les autres manifestations. Ils sont considérés comme une «manifestation assise», même si, dans le cadre du culte, «la sainte cène est prise en défilé» (OFSP) ou si l’assistance se lève pour chanter ou prier. Jusqu’à 1000 personnes sont autorisées à participer aux cultes, que ce soit à l’intérieur ou en plein air. Il existe une limitation au 2/3 de la capacité de l’installation concernée. La distance à respecter entre les personnes s’élève toujours à 1,5 mètres. Dans la zone des places assises, il est cependant suffisant d’occuper un siège sur deux (ou d’observer un espace équivalent). En principe, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos. Etant donné que l’ordonnance fédérale ne considère pas la sainte cène comme une «consommation», les numéros des sièges ne doivent pas être enregistrés lors de la collecte des données de traçage.
  • Les chœurs sont dorénavant à nouveau autorisés à se produire dans des espaces clos. Du reste, la Confédération a décidé des assouplissements étendus pour les activités culturelles et sportives. L’Eglise évangélique réformée de Suisse (EERS) clarifie les répercussions concrètes par exemple en rapport avec le chant en assemblée. Sa task force s’est prononcée aujourd’hui en faveur du maintien d’une certaine prudence. L’EERS travaille d’arrache-pied à la mise à jour de son plan de protection pour la célébration des cultes qui contiendra de plus amples informations à ce sujet.
  • Les autorités ont (également) classé les cultes dans le «domaine vert» qui revêt une importance systémique. Il n'est donc pas autorisé de faire dépendre l’accès au culte d’un certificat Covid-19. Cela s’applique également à toute autre manifestation qui met l'accent sur des aspects cultuels. Mais si les manifestations des paroisses ne font pas référence à de tels aspects, les prescriptions gouvernementales autorisent l’utilisation du certificat (cf. à ce propos les explications dans l’Aide aux paroisses). L’EERS recommande d’agir avec retenue à ce sujet.

Nous avons le plaisir de mettre à votre disposition la dernière version de l’Aide aux paroisses. La version française paraîtra ici au plus tard le lundi 28 juin à 18 heures.

Pour les cultes, nous vous renvoyons au plan de protection de l’Eglise évangélique réformée de Suisse (EERS)

Pour toute question, les paroisses peuvent contacter le bureau de renseignements pour les conseils de paroisse, par téléphone au 031 340 25 25. Les horaires d’ouverture sont publiées sur la page du bureau pour conseils de paroisse de ce site internet.

Vision Église 21